Make your own free website on Tripod.com

Fin de semaine dans les montagnes

.....suite....

 

C’est l’heure du déjeuner : pains français (acheté au nouveau Carrefour: grand super marcher français), Nutella, tartinade à l’érable, capuccino…Il n’y a qu’Etienne et Mathieu qui mangent à la saveur du pays :  des céréales Nestle aux dates.  Nous rangeons tout et sommes près à partir : à la recherche d’un site d’atterissage de parapente.

C'est le nouveau sourir de Mathieu    JEtienne dans les bras de John"Avez-vous encore faim?  Un petit Mathieu ça vous dit?"    J

Après plus d’une heure de route, on retourne un peu sur nos pas pour regarder plus attentivement un terrain d’atterrissage potentiel : c’est un peu loin de la route mais c’est le mieux qu’on aie vu et c’est pas mal.  Johan part à la course, sous un soleil déjà fort, pour installer des penons indicateurs pour le vent.  Johan et John partent donc ensemble sur le site de décollage pendant que Mary Lou, moi et les garçons restons sur le bord de la route près du site d’atterrissage.  Avec les radios, nous gardons contact.  Nous attendons.  Johan et John, de leur côté, défrichent le terrain de décollage à un point tel que d’autres expats s’arrêtent pour demander s’ils font une expérience!!  Après avoir travaillé pendant 45 min, les terrain est enfin prêt mais le vent est devenu plus fort, peut-être qu’il ne volera pas (mais vous voyez déjà les photos et savez que ce ne sera pas le cas !!!).  Johan profite d’une fenêtre où le vent se calme et décolle :  « Ca y est Annie, je suis dans les airs », et nous entendons sans la radio :   YAHOU !!!  Nous nous levons pour le voir et oublions presque les petits qui en profitent pour manger des cailloux (nous les arrêtons juste à temps).  Je laisse maintenant les images parler:

En attendant les hommes     JPremier gonflage   JYouhou!!   Premier grand vol à Oman   J

Perdu dans les montagnes   JOu est Johan dans cette immensité?   JEn direction de l'atterrissage, après 20 min de vol

Sur le chemin du retour nous avons fait plusieurs escales pour prendre des photos et pour s'occuper des petits.

Une photo vaut mille mots , je vous laisse "savourez" le reste....

Sur le chemin du retourLes pieds au frais pour le biberon   J

"Bonne idée papa, on est tellement bien dans l'eau"    J

Merci d'être venus nous voir et à la prochaine